Témoignages

Marion Grange, Master 2 Droit & Éthique des Affaires (Promotion 2011, Groupe Alstom), ECO Alstom

Le réseau Alumni répond à 6 questions sur le Master

De quelle promotion êtes-vous ?

Je suis issue de la promotion 2011, Groupe Alstom.

Quel souvenir conservez-vous de votre année de formation ?

Plusieurs souvenirs me viennent à l’esprit : les rencontres professionnelles (intervenants, professeurs) et personnelles avec les autres étudiants de la promotion, mais aussi notre voyage d’étude aux Etats-Unis à la rencontre des services de compliance de différentes entreprises qui fut très enrichissant. Je dirai que l’année de formation fut intense entre les cours à l’université et le travail en entreprise mais toujours stimulante.  

Pourquoi avez-vous choisi cette formation et quels sont ses atouts ?

Le Master Droit et Ethique des affaires est proposé en alternance et cette connexion avec le monde professionnel me paraissait un vrai plus pour la recherche d’un premier emploi. Par ailleurs, les possibilités de débouchés sont vastes : d’avocat spécialisé en passant par professionnels de la compliance en entreprise ou en banque, ou encore consultants. L’ajout de cours orientés vers l’éthique et conformité est un plus dans un cursus juridique pur donnant une ouverture d’esprit à des problématiques très contemporaines.

Que faites-vous depuis l'obtention de votre diplôme et en quoi le Master a été important dans l'orientation de votre carrière professionnelle ?

Je suis aujourd’hui Ethics & Compliance Officer chez Alstom. J’ai débuté chez Alstom comme juriste en droit des affaires sur les appels d’offres et lors d’une restructuration du département juridique, il y a environ deux ans, le Directeur Juridique a pensé à moi pour ce poste car il savait que j’avais suivi un cursus spécialisé en éthique des affaires. Mon diplôme a donc été déterminant dans mon changement de poste alors même qu’il cherchait des juristes avec plus d’expérience professionnelle. J’ai fait la différence grâce à mes connaissances du milieu de la compliance.

Comment envisagez-vous la suite de votre carrière ?

Je souhaite continuer à évoluer au sein de la fonction de Compliance Officer et pourquoi pas participer à la création et mise en place de A à Z d’un programme d’éthique et de conformité. La loi Sapin II venant d’être adoptée, il est clair que de nombreuses entreprises françaises vont devoir rapidement se mettre en conformité. Le secteur de la compliance ne fera que se développer dans le futur.

Quels conseils donneriez-vous aux étudiants actuels et futurs du Master Droit et Ethique des affaires ?

L’objectif premier étant de réussir son insertion professionnelle, il faut bien choisir l’entreprise au sein de laquelle vous allez effectuer votre alternance. Il ne faut pas hésiter à passer différents entretiens afin d’être au plus proche de vos envies. Le rythme est intense avec une multitude de projets (association, travaux de groupe, conférences etc.) mais cela est un réel atout pour préparer les étudiants à la suite de leur carrière. Il est donc important de toujours être motivé et investi sans jamais délaisser aucun projet.

Marion GRANGE
Ethics & Compliance Officer – Integrity Program
 ALSTOM

Les autres témoignages