Témoignages

Soukaina Nouraoui, Master 2 Droit & Éthique des Affaires (Promotion 2016, Norton Rose Fulbright), Consultante KPMG

Le réseau Alumni répond à 6 questions sur le Master

De quelle promotion êtes-vous ?

Je suis issue de la promotion Norton Rose Fulbright 2015-2016.

Quels souvenirs conservez-vous de votre année de formation ?

Je garde en mémoire cette formation d’exception, les étudiants de ma promotion, notre voyage d’étude aux Etats-Unis nous ayant permis d’apprendre des départements « éthique et conformité » de grandes entreprises (comme Lockheed Martin et Assurant) et d’institutions publiques américaines (tel que le FMI et le DOJ), notre participation à l’Integrity Week de l’OCDE, … tant d’évènements dont je conserverai un très bon souvenir. La cohésion du groupe était excellente, les cours captivants et l’approche professionnelle et pratique de cette formation rafraichissante. L’expérience fut vivifiante, une excellente manière de clôturer mes 5 ans de Droit.

Pourquoi avez-vous choisi cette formation ?

Arrivés en 4ème année de Droit, nous sommes tous amenés à considérer plus sérieusement notre choix de Master 2, choix essentiel pour une construction tangible de notre carrière. Après de longues et fastidieuses recherches, seule une formation a su particulièrement attirer mon attention, se démarquant des éternels masters ordinaires et assommants de « Droit des Affaires », « Droit Fiscal », « Droit Privé », etc. Le Master 2 Droit et Ethique des Affaires m’offrait plusieurs opportunités. D’abord, elle réunissait en une seule formation des problématiques juridiques qui ont tout « intérêt » à être traitées, telles que la lutte contre la corruption, le financement du terrorisme, la protection des données, etc. Elle offre également la possibilité de mettre concrètement en pratique toutes ces connaissances engrangées au travers d’alternance. Sans compter qu’il s’agit de la toute première formation française qui forme et sensibilise ses étudiants à la « Compliance/Conformité/Ethique » pour en faire des compliance officer et spécialistes de la conformité, et ce depuis près de 10 ans, alors que le sujet ne fait qu’émerger sur le marché français ! Enfin, cette formation m’offrait l’opportunité, sur la même année, d’effectuer un LLM en Droit du Commerce International, grâce à son partenariat avec l’Université de Dundee, offrant ainsi une double spécialisation.

Que faites-vous depuis l’obtention de votre diplôme et en quoi le Master a été important dans l’orientation de votre carrière ?

Depuis l’obtention de mon diplôme, j’ai été recrutée comme consultante en conformité au sein du Département Internal Audit, Risk & Compliance Services de KPMG. La compliance est encore en France un sujet récent, une problématique nouvelle. Il est même étonnant qu’une formation université en « compliance » existe en France depuis près de 10 ans. En outre, sans cette formation avant-gardiste et professionnalisante, je n’aurai sans doute pas eu l’opprotunité de travailler pour l’une des plus grande entreprise d’audit et de conseil au monde.

Comment envisagez-vous la suite de votre carrière professionnelle ?

J’envisage d’amasser le plus de connaissances possible et de profiter au mieux des expériences de mes ainés au sein de KPMG, afin de pouvoir mieux aborder la compliance sous différentes facettes, variant notamment en fonction du secteur d’activité, de la taille, de l’histoire et des objectifs de nos entreprises clientes. J’envisage également de poursuivre ma carrière en compliance à l’étranger, éventuellement aux Etats-Unis si l’opportunité m’est offerte.

Quels conseils donneriez-vous aux étudiants actuels et futurs du Master Droit et Ethique des Affaires ?

Il s’agit d’une formation unique en son genre, et elle n’est pas accessible à tous. Profitez un maximum des enseignements qui y sont dispensés, posez autant de questions que possible aux professionnels qui vous enseignent à l’université ou dans vos locaux…profitez des rencontres, des réseaux du master, des alumnis, afin de mûrir votre projet professionnel et prendre les initiatives afin de le réaliser.  

Soukaina Nouaroui
Consultante KPMG

Les autres témoignages