Témoignages

Yoël Elfassi, Master 2 Droit & Éthique des Affaires (Promotion 2015, Norton Rose Fulbright), LL.M. Candidate University of Connecticut

Le réseau Alumni répond à 6 questions sur le Master

De quelle promotion êtes-vous ?

Je suis issu de la promotion 2014-2015, Norton Rose Fulbright.

Quel souvenir conservez-vous de votre année de formation ?

Je garde un excellent souvenir de mon année au sein du Master Droit et Ethique des Affaires. Ce fut une année intense, durant laquelle j’ai appris énormément, je me suis véritablement spécialisé. Ce fut également l’occasion d’expériences, de voyages, et de rencontres marquantes. L’esprit de groupe qui régnait dans la promotion m’a également permis d’apprécier le travail en équipe plus que le travail individuel, ce qui est fondamental dans le monde professionnel. C’est une formation dont on sort grandi.

Pourquoi avez-vous choisi cette formation et quels sont ses atouts ?

J’ai choisi cette formation parce que je trouvais les problématiques qu’elle aborde particulièrement intéressantes, ayant commencé à étudier l’économie et à m’intéresser au monde des affaires au moment de la crise financière de 2007-2008. Je l’ai aussi choisi pour son ouverture à l’international et son aspect professionnalisant. 

Cette formation propose de s’inscrire dans un mouvement de progrès des valeurs éthiques dans le monde des affaires, et en cela,  elle est particulièrement innovante et stimulante par rapport à des formations centrées sur des domaines du droit plus « classiques », ce qui est un des ses atouts majeurs. Les enseignements de cette formation sont également exportables à l’étranger, ce qui est aussi un atout considérable dans le monde juridique.

Que faites-vous depuis l'obtention de votre diplôme et en quoi le Master a été important dans l'orientation de votre carrière professionnelle ?

Depuis l’obtention de mon diplôme, j’ai eu l’opportunité d’effectuer un LLM aux États-Unis (University of Connecticut School of Law), que je termine en ce moment-même. Durant cette année de LLM, j’ai eu l’occasion de faire un stage en Compliance pour The Hartford, une compagnie d’assurances américaine, et je prévois de gagner plus d’expérience aux États-Unis en y effectuant un nouveau stage en Compliance avant de passer l’examen du barreau de New York. Le Master a été fondamental dans mon parcours car il m’a permis de me former par l’enseignement et la pratique à une spécialisation très recherchée aussi bien en Europe qu’aux États-Unis, et sans laquelle je n’aurais pas eu accès aux opportunités que j’ai aujourd’hui.

Comment envisagez-vous la suite de votre carrière ?

J’envisage de poursuivre ma carrière dans le domaine de la Compliance. Mon but est de devenir avocat et d’acquérir de l’expérience au sein d’un cabinet dans le contentieux pénal et règlementaire des affaires, notamment en participant à des investigations internes, pour lesquelles les connaissances acquises au cours de mon année de Master seraient utiles.

Quels conseils donneriez-vous aux étudiants actuels et futurs du Master Droit et Ethique des affaires ?

Je conseillerais aux étudiants actuels et futurs du Master de profiter pleinement de la richesse des expériences acquises au cours de cette formation, en essayant d’en tirer le plus possible, et de s’y investir autant que possible. Je conseillerais particulièrement de tirer profit des nombreuses opportunités de former un réseau au cours de cette formation. Il s’agit d’une compétence qui n’est pas naturelle pour tout le monde mais qui s’avère indispensable et le Master est une occasion unique de développer cette compétence.  


Les autres témoignages